Qui croit encore à l’humain ?

Qui croit encore à l’humain n’a pas encore examiné vraiment les actions des hommes ! L’Ecclésiaste de la Bible l’a fait pour nous, il suffit de le croire :

« J’ai appliqué mon coeur à rechercher et à sonder par la sagesse tout ce qui se fait sous les cieux: c’est là une occupation pénible, à laquelle Dieu soumet les fils de l’homme. J’ai vu tout ce qui se fait sous le soleil ; et voici, tout est vanité et poursuite du vent. » (Ecclésiaste 1.13-14)

La sentence de la Bible sur les humains est terrible !

L’Ancien Testament s’accorde avec le Nouveau testament pour déclarer :
« Tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul. » (Psaumes 14.3)
« Il n’y a point de juste, Pas même un seul ; Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu ; Tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul ; Leur gosier est un sépulcre ouvert ; Ils se servent de leurs langues pour tromper ; Ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic ; Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume ; Ils ont les pieds légers pour répandre le sang ; La destruction et le malheur sont sur leur route ; Ils ne connaissent pas le chemin de la paix ; La crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux. » (Romains 3.10-18

Tous ceux qui croient en l’humain sont bien gentils, mais ils ignorent cette réalité biblique concernant la nature du coeur de l’homme. La raison de cette ignorance réside uniquement dans le fait qu’ils ne connaissent pas Jésus ! Ils ne sont pas assez assoiffés de vérité et de justice !

Mais il n’est pas trop tard pour s’incliner devant Celui qui nous a tant aimés à en mourir sur la croix et pour croire réellement en Lui ! Si les humains portaient en eux dans leur nature la moindre chance de s’en sortir sans aide du ciel, jamais le Père n’aurait envoyé son Fils Jésus ! Mais maintenant il n’y a que l’Esprit Saint qui peut nous le révéler et convaincre le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement. (Jean 16.8-9)

Si les humains avaient la crainte de Dieu devant leurs yeux, ils ne seraient pas en péril. Mais hélas ce n’est pas le cas puisque la Bible dit : « La crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux » !

Il y a donc urgence pour tous les humains de retrouver « la crainte de Dieu » ! Sois l’un (l’une) de ceux-là, une brebis du Seigneur, qui se repent en reconnaissant en Christ ton sauveur personnel comme il l’est pour tout le monde, mais aussi en reconnaissant en Christ le Juge de tous ceux et de toutes celles qui auront refusé de se repentir de leurs péchés.

On comprend que ceux qui croient en l’humain ne voient pas la nécessité de Christ. On comprend aussi que ceux qui ne croient plus en l’humain et qui se sentent pauvres soient désespérés : nous les invitons avec insistance à mettre leur confiance en Christ en croyant simplement comme le font les petits enfants ! Christ peut décevoir les riches mais jamais les pauvres ! Jésus, le bon berger, est venu pour nous donner la vie en abondance ! Il dit  : « Le voleur (ici il parle du diable) ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. » Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. » (Jean 10.10-11)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s